samedi 13 avril 2024

Coinbase, la bourse de crypto-monnaie cotée au Nasdaq, a récemment réfuté les allégations de la sénatrice américaine Elizabeth Warren, niant son affirmation selon laquelle la société employait des vétérans de la sécurité nationale pour contrecarrer ses propositions législatives. Dans une réfutation ferme, Coinbase a déclaré : « L’allégation selon laquelle nous essayons de saboter la législation bipartite sur la crypto-monnaie est catégoriquement fausse. De plus, vos accusations sont non seulement sans fondement, mais représentent également une distorsion délibérée de nos objectifs et de nos actions », s’adressant directement au sénateur Warren.

Réponse de Coinbase à Elizabeth Warren

Coinbase (négocié sous le nom de COIN au Nasdaq) a publié vendredi une réponse ferme à la sénatrice Elizabeth Warren. La société a contesté son accusation selon laquelle elle aurait engagé des experts en sécurité nationale spécifiquement pour faire obstacle aux mesures législatives bipartites sur les crypto-monnaies.

Dans une correspondance datée du 22 décembre adressée au sénateur Warren, Coinbase a répondu : « Nous accusons réception de votre lettre du 18 décembre 2023 concernant notre recrutement de professionnels d'élite de la sécurité nationale pour aider à la lutte contre le financement du terrorisme. » Outre Coinbase, le sénateur Warren a envoyé des communications analogues au directeur exécutif de Coin Center, Jerry Brito, et à Kristin Smith, PDG de la Blockchain Association.

Coinbase, réaffirmant son ambition d'être reconnue comme l'entreprise de cryptomonnaie la plus fiable, la plus sécurisée et la plus fiable au monde, a souligné sa stratégie consistant à recruter des talents exceptionnels à tous les niveaux pour réaliser cette vision. La société a souligné : « L’affirmation selon laquelle Coinbase sape la législation bipartite sur les crypto-monnaies est totalement incorrecte. Vos accusations sont sans fondement et représentent une interprétation délibérée de nos intentions et de nos efforts.

« Coinbase a toujours été et reste un partisan d’une législation et d’une réglementation judicieuses dans le domaine des crypto-monnaies. Nous nous engageons à promouvoir un écosystème sécurisé et conforme, vital pour la croissance et la stabilité du secteur, qui a toujours été la pierre angulaire de notre philosophie », a souligné l'entreprise.

Coinbase a en outre noté : « Il est crucial pour la sécurité nationale américaine que les technologies clés et émergentes restent aux États-Unis. La perte du leadership américain dans des domaines tels que les semi-conducteurs et la technologie mobile a considérablement compromis notre sécurité nationale. »

Dans sa lettre, Coinbase a averti : « Vos initiatives visant à chasser les innovateurs en actifs numériques des États-Unis pourraient avoir des répercussions similaires à celles d'autres secteurs technologiques, d'autant plus que la Chine cherche activement à attirer les innovateurs en actifs numériques à Hong Kong et que la plupart des pays du G20 intègrent actifs numériques et crypto-monnaies dans leurs systèmes financiers.

La lettre se termine par Coinbase offrant au sénateur Warren « un exposé détaillé » sur son engagement dans la lutte contre le financement du terrorisme et la mettant au courant des « mesures importantes prises par d’autres pays pour adopter cette technologie ».

La sénatrice Warren est connue pour sa position critique à l’égard des crypto-monnaies. Elle plaide en faveur du Digital Asset Anti-Money Laundering Act, que certains interprètent comme une tentative d’interdire les crypto-monnaies. Une pétition sur Change.org est actuellement active, cherchant à mettre fin à ce projet d'interdiction des crypto-monnaies.

Que pensez-vous de la réfutation de Coinbase aux affirmations de la sénatrice Elizabeth Warren ? Partagez vos opinions dans la section commentaires ci-dessous.

Foire aux questions (FAQ) sur le différend Coinbase-Warren

Sur quoi porte le différend entre Coinbase et la sénatrice Elizabeth Warren ?

Le différend tourne autour des allégations de la sénatrice Elizabeth Warren selon lesquelles Coinbase embauche des vétérans de la sécurité nationale pour s'opposer à sa législation sur les cryptomonnaies. Coinbase a fermement réfuté ces affirmations, affirmant que les accusations sont infondées et déforment les intentions et les efforts de l'entreprise dans le domaine des crypto-monnaies.

Comment Coinbase a-t-il répondu aux allégations du sénateur Warren ?

Coinbase a répondu aux allégations du sénateur Warren en envoyant une lettre le 22 décembre, soulignant son engagement à être une société de cryptomonnaie fiable, sécurisée et sécurisée. Ils ont nié les accusations de tentative de saper la législation bipartite et ont souligné leur soutien à une réglementation et une législation responsables en matière de crypto-monnaie.

Quelles sont les inquiétudes de la sénatrice Elizabeth Warren concernant les crypto-monnaies ?

La sénatrice Elizabeth Warren est connue pour son scepticisme à l’égard des crypto-monnaies. Elle plaide en faveur de la loi anti-blanchiment d’argent sur les actifs numériques, qui est perçue par certains comme un effort visant à interdire les crypto-monnaies. Ses préoccupations portent principalement sur le potentiel de blanchiment d’argent et d’autres activités illicites facilitées par les actifs numériques.

Quelle offre Coinbase a-t-il faite au sénateur Warren dans sa lettre ?

Dans sa lettre au sénateur Warren, Coinbase a proposé de lui fournir un exposé complet sur son engagement à lutter contre le financement du terrorisme. Ils ont également proposé de l'informer des mesures prises par d'autres pays pour adopter la technologie des cryptomonnaies, soulignant l'importance de conserver les technologies émergentes aux États-Unis pour des raisons de sécurité nationale.

Y a-t-il une réaction du public au différend entre Coinbase et la sénatrice Elizabeth Warren ?

Oui, le différend a attiré l’attention du public, en particulier au sein de la communauté des crypto-monnaies. Il existe une pétition sur Change.org visant à mettre fin à l'interdiction proposée par la crypto-monnaie suggérée par la loi anti-blanchiment d'argent sur les actifs numériques du sénateur Warren. Cela indique qu’une partie du public et des acteurs de l’industrie s’inquiètent des implications potentielles d’une telle législation sur le secteur des cryptomonnaies.

En savoir plus sur le différend Coinbase-Warren

Bulletin

Abonnez-vous à ma newsletter pour de nouveaux articles de blog, des conseils et de nouvelles photos. Restons à jour!

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Suivez-nous

CryptokenTop

CrypTokenTop est un site Web dédié à fournir des informations et des analyses complètes sur le monde des crypto-monnaies. Nous couvrons des sujets tels que Bitcoin, Ethereum, NFT, ICO et d'autres sujets cryptographiques populaires. Notre mission est d'aider les gens à en savoir plus sur l'espace crypto et à prendre des décisions éclairées concernant leurs investissements. Nous fournissons des articles, des analyses et des critiques approfondis pour les utilisateurs débutants et expérimentés, afin que chacun puisse tirer le meilleur parti du monde en constante évolution de la crypto-monnaie.

© 2023 Tous droits réservés. CryptokenTop

fr_FRFrançais